Je change de comportement

Généralités

A l’heure où tout est accessible en temps et en heure, à l’heure où les fibres optiques nous apportent tout sur un plateau, l’homme dans sa qualité d’être pensant est une bien petite chose qui ne pense plus mais consomme parce qu’il le faut, parce qu’il en a envie. Les besoins primaires sont bien loin dans sa conscience et rien n’est meilleur que le dernier tube à la mode, le dernier vêtement siglé… Les médias ont depuis bien longtemps mis la main sur ces pulsions d’achat en créant, y compris chez les plus jeunes, un monde où tout est à portée de rayon… de supermarché !

_ cette carte montre les composants d’un ordinateur

Qu’est ce que la consommation ?
Réponse : une invention humaine…

Selon les sources institutionnelles : “La consommation est l’acte d’achat et l’utilisation de biens et services, généralement dans le but de satisfaire ses besoins ou ses désirs. Elle est le fait des consommateurs, des entreprises et de l’État. Les phases complémentaires de la consommation sont la production et la distribution. La consommation, exercée comme fonction économique par les ménages fait partie du cycle économique général” ou encore d’un point de vue sociologique “la consommation est vécue comme un acte essentiel de la vie en société, particulièrement dans le contexte de la société de consommation. Il est possible de définir la consommation sous un angle éventuellement non financier, en étudiant notamment, les motivations de la consommation, les influences, l’usage des biens et services consommés, leur rôle symbolique”.
D’un point de vue sociologique “la consommation est vécue comme un acte essentiel de la vie en société, particulièrement dans le contexte de la société de consommation. Il est possible de définir la consommation sous un angle éventuellement non financier, en étudiant notamment, les motivations de la consommation, les influences, l’usage des biens et services consommés, leur rôle symbolique”.

Mais dans la réflexion récente apparaît, en opposition à cette dernière définition et au système de marché économique qui l’entoure, la notion de consommation responsable, c’est un phénomène socio-culturel récent, principalement dans des milieux « alternatifs ». Elle exprime l’idée selon laquelle il est possible de « voter avec son caddie » en choisissant à qui nous donnons notre argent, en choisissant de consommer plus seulement de manière consumériste mais en tenant compte du “développement durable”.
Ce refus de la consommation “aveugle” pousse la “critique de la surconsommation selon les termes parfois employés, voire du principe de la consommation matérielle elle-même” à des “mouvements, d’anti-consommation, de simplicité volontaire, les attitudes d’ascétisme à motivation religieuse ou non”. Plus simplement, les personnes interrogées notamment lors de la foire éco-biologique Naturellement ! pensent qu’il y a un trop grand déséquilibre entre l’homme, ses besoins et son environnement et qu’il est important de replacer l’individu dans un processus de consommation qui respecte l’environnement, la santé et les autres ! Pourtant entre la surconsommation et l’éco-consommation il n’y a parfois qu’un pas.
Si déjà les désirs sont revus à la baisse et rejoignent les besoins réels, l’individu ne consommera fondamentalement que ce dont il a besoin, c’est à dire moins !

La démarche globale pourrait être (mal) résumée ainsi : 1/ quels sont mes besoins 2/ la qualité des produits choisis 3/ leur provenance 4/ les conséquences sur l’environnement (et les rejets de CO2). En agissant sur notre consommation nous réduisons nos impacts environnementaux, nos émissions de gaz à effet de serre et nous luttons contre le changement climatique.

Pour en savoir plus sur les actions que le CEDER peut porter et qu’il a mutualisé avec les Epaces Info->Energie d’Auvergne- Rhône-Alpes rendez-vous sur www.ecoconso.fr

Pour aller plus loin découvrez les guides  Mission BUD-G et Mission conso, vous ne le regretterez pas !!!

A partager sans modération…

 

Une démarche globale pour accompagner le changement de comportement

Depuis 2009 le CEDER développe de nombreux ateliers ludiques et pratiques pour sensibiliser à l’éco consommation et aider au changement de comportement. Plus largement, ces ateliers peuvent s’accompagner d’une formation sur le développement durable ou l’éco consommation selon la démarche d’éducation populaire (participation active des stagiaires).

Une exposition de 11 modules qui représentent les thématiques où il est possible d’agir (alimentation, recyclage, emballage, papier recyclé, déchets dangereux, énergie, les labels, les produits durables, la saisonnalité des produits…) est une très bonne introduction aux ateliers proposés

De nombreux ateliers sont proposés pour tous publics (petits et grands, public en alphabétisation, CCAS, MJC, associations, temps péri scolaire…)

–Fabriquer ses produits ménagers,

–Fabriquer ses produits cosmétiques,

–Cuisiner ses restes, sans viande, sans cuisson ou ses épluchures (besoin d’une cuisine)

–Réaliser ses sacs en emballages (besoin de machines à coudre et de connaissances préalables)

–Furoshikis : pliages traditionnels japonais pour faire des sacs temporaires ou emballages cadeaux

–Visites de rayons de supermarchés ou courses sur le marché :

  • comparatifs de prix au kilo,
  • lecture des étiquettes, reconnaître des labels
  • choisir une ampoule,
  • acheter des fruits et légumes de saison…

–Faire des objets du quotidien en emballages :

  • Porte monnaie ou paniers en briques alimentaires
  • Boite en bouteille de coca
  • Cadre photos en carte postale
  • Papillons en emballages
  • Porte crayon en papier roulé
  • Décoration de Noël
  • Boites métal décorées avec du papier recyclé
  • Bijoux en capsules nespresso
  • Sacs en tshirt
  • Bougies en huile recyclée

Le CEDER, avec de nombreux partenaires se lance dans un projet innovant pour 2017. Plusieurs ateliers pratiques éco consommation à destination des parents sont proposés sur Nyons et Buis les Baronnies

Face aux enjeux climatiques et environnementaux, nous sommes tous concernés mais nous ne sommes pas tous capables d’agir faute d’information et d’exemples concrets. Pour changer nos habitudes de consommation notamment il existe divers paliers qui vont de la simple information à l’ancrage d’un nouveau comportement au quotidien. Pour en arriver là, il faut un moment de réflexion ou un changement de contexte qui pousse à s’informer. Au moment où l’enfant paraît, de nombreux parents se posent de multiples questions. Tous les acteurs de la petite enfance s’accordent à dire que les réponses appropriées à ce moment-là permettent de faire des choix à long terme.

Un projet expérimental sur 18 mois

Dans la continuité de ses actions éco consommation, le CEDER a été lauréat d’un appel à projet 2016 lancé par l’ADEME Auvergne-Rhône-Alpes pour travailler à titre expérimental et massifiable sur la démarche d’éco parentalité dans les Baronnies.

L’objectif est d’identifier des groupes de parents ou professionnels de la petite enfance sur Nyons et Buis les Baronnies pour déterminer les freins ou accélérateurs au changement de comportement au moment où l’enfant paraît (grossesse, naissance, premiers pas).

Le CEDER a proposé, avec ses partenaires, une démarche ludique, créative, concrète, participative où se mêleront ateliers pratiques de « faire soi-même » (produits ménagers, liniments, cuisine…), test de matériel, échanges de bonnes pratiques et pour concrétiser et « immortaliser » le tout, un livret ludique à co-construire avec des jeux, BD, blagues, recettes… sur la mission de parents.

Si vous souhaitez participer contactez le CEDER 04 75 26 22 53 ou ceder[at]ceder-provence.org

Un éco événément sinon rien
Depuis plus de 10 ans, le CEDER travaille sur les éco événements avec notamment la Foire éco biologique Naturellement ! qu’il organise chaque année mais également dans le cadre d’actions mutualisées du réseau Info->Energie Auvergne-Rhône Alpes.

Le CEDER s’est doté d’outils opérationnels pour accompagner des événements ou former les équipes qui souhaitent orienter leur manifestation dans ce sens.

Depuis 2010, le CEDER relaie la semaine européenne de réduction des déchets
En 2016, pour la 6e année consécutive, le CEDER a relayé et organisé la 3e semaine de novembre la Semaine européenne de réduction des déchets sur Nyons et alentours.

Un programme ouvert à tous, en lien avec de nombreux partenaires (ADEME, Office de tourisme du Pays de Nyons, Communauté de Communes du Val d’Eygues (CCVE), Mairie, Solidarnyons, La Fabrique, Répar’acteurs, …) et soutenu par des adhérents et administrateurs motivés. Outre les animations de transformation d’emballages en objets pratiques et ludiques, de fabrication des meubles en palettes, Nyons s’est habillée de « cubes » de déchets sur le rond point de l’Europe et la Place des Arcades pour interpeller les passants sur la quantité de déchets produite dans la Communauté de communes pendant une année.

L’Office de tourisme, la salle Roumanille et le CEDER ont accueilli des expositions remarquables d’objets recyclés artistiques.
Au programme : ateliers « meubles en palettes », « rempaillage » et « objets en carton », visite du centre d’enfouissement de Roussas et de la plateforme de compostage de Bollène, ateliers « insectes et cerfs-volants en matériaux recyclés, « cuisiner ses épluchures »…

 

Défi culinaire le climat dans nos assiettes 2016 – troisième édition !

afficheDefiMiniLes livrets de recettes 2014, 2015 et 2016 sont disponibles ici et au CEDER…
Pour la troisième année nous avons sensibilisé le public et les équipe à l’impact de l’énergie dans l’alimentation en renouvelant le défi culinaire intitulé « Le climat dans nos assiettes ».

Ce défi a pour but de privilégier la consommation de produits locaux et de saison et se diriger vers la diminution d’émission de CO2 et . Découvrez le document de présentation ici. Pour cet événement, nous proposons à 5 équipes de cinq personnes accompagnées d’un « chef » ou professionnel de la restauration, de réaliser dans une journée un plat et un dessert avec des ingrédients provenant de moins de 80 km (sauf sel et poivre). Ces plats seront dégustés par une centaine de visiteurs qui détermineront la meilleure équipe.

En 2016 le défi s’est déroulé le samedi 15 octobre 2016 à la MFR de Buis les Baronnies. Il était ouvert à tout citoyen  coaché par un chef. Plus de détails sur le règlement du concours.

Cet événement a été fait en partenariat avec la Maison Familiale Rurale de Buis les Baronnies, la Mairie de Buis les Baronnies, l’Office de tourisme du Pays de Buis, le Parc naturel régional des Baronnies provençales et le groupement de producteurs Rouge Amarante qui facilite l’approvisionnement local des équipes. Vous pouvez télécharger le bulletin d’inscription pour déclarer votre équipe ici et vos recettes.

 

Campagne j’agis pour ma planète

  • logo-j_agis-pour-ma-planete-web-6311aDepuis 2008, le CEDER mène des actions de sensibilisation avec les commerçants nyonsais et drômois. En 2009, l’ADEME confie au CEDER un programme expérimental sur l’éco consommation et permet à cette action de devenir une campagne plus large intitulée « J’agis pour ma planète » : affichettes, flyers, stickers, achats groupés de sacs sont diffusés jusqu’au Vercors et les Baronnies. En 2012 la campagne a pris, sous l’impulsion de nouveaux partenaires tels que l’Office du tourisme du Pays de Nyons et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Drôme, une nouvelle dimension et s’est ouverte plus largement à de nouveaux réseaux. Elle a pour objectif d’inciter les commerçants, hébergeurs et autres prestataires touristiques à s’engager dans des gestes environnementaux simples et de le faire savoir à leurs clients.

Un diagnostic ? Pensez mon coach Carbone !
Impression

Combien économiserez-vous avec le coach carbone ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager